BRÉSIL AVENTURE :  Voyages extraordinaires au Brésil : Aventure et Nature
BRÉSIL AVENTURE :  Voyages extraordinaires au Brésil : Brésil Classique
BRÉSIL AVENTURE :  Voyages extraordinaires au Brésil : Groupes et Incentive
BRÉSIL AVENTURE :  Voyages extraordinaires au Brésil : Transport Aérien
BRÉSIL AVENTURE :  Voyages extraordinaires au Brésil : Brésil Pratique
BRÉSIL AVENTURE :  Voyages extraordinaires au Brésil : Notre Entreprise




BRÉSIL AVENTURE :  Voyages extraordinaires au Brésil
Nouveautés
Brésil Aventure - Salvador Bahia Pelourinho Acarajes devant la cathédrale
Brésil Aventure - Salvador Bahia  Pelourinho Eglise do Carmo
Brésil Aventure - Eglise Sao Francisco Salvador Bahia Pelourinho
 







Brésil Aventure - Salvador Bahia Pelourinho  Igreja Sao Francisco
Brésil Aventure - Salvador Bahia Pelourinho Eglise ND du Rosaire des noirs
Brésil Aventure - Cathedrale de Salvador Pelourinho
Brésil Aventure - Salvador Bahia Pelourinho Eglise baroque
Brésil Aventure - Salvador Bahia Pelourinho

Première Capitale du Brésil ...
Première capitale du Brésil, de 1549 - année de sa fondation - à 1763, quand Rio de Janeiro a pris sa place, Salvador est la troisième ville du pays, avec ses 2,7 millions d'habitants.

Les visiteurs du monde entier comprennent tout de suite que la capitale Bahianaise est très particulière. L'influence de l'Afrique se ressent partout :  dans la rue, dans les manifestations artistiques et culturelles et surtout, dans la musique et les traditions culinaires.

Classé par l'Unesco au Patrimoine Culturel de l'Humanité, le centre historique de Salvador comporte plus de 800 édifices datant de l'époque coloniale, concentrés pour beaucoup dans le quartier du Pelourinho. Ce mot signifie pilori et désigne les colonnes de pierre, situées devant certaines églises, où les esclaves étaient attachés et battus.

La ville de Salvador compte de nombreuses curiosités et monuments comme : l'ascenseur Lacerda, le fameux marché "Mercado Modelo", le fort de Santo Antônio da Barra, le couvent de Saõ Francisco, le phare de Barra. On y recense 300 églises, 11 forts, ainsi que de magnifiques plages comme celles d'Itapua, de Jardim de Ala, de Piata ou de Stella Maris.

Salvador est un exemple de tolérance religieuse, avec le Catholicisme et le Candomblé (religion afro-brésilienne) qui vivent en harmonie et sont souvent pratiquées par les mêmes personnes.  Le Carnaval, comme les fêtes religieuses, attirent des foules immenses et sont l'occasion de réjouissances hautes en couleur. De la même façon, l'authentique et le moderne se mêlent en cette ville cosmopolite, à la fois traditionnelle et contemporaine.

Principales attractions de Salvador

  • Pelourinho : le centre historique

Avec plus de 800 constructions coloniales, le Centre Historique de Salvador, dans la ville haute, a été déclaré Patrimoine de l'Humanité par l'Unesco. La partie la plus visitée est le quartier du Pelourinho, plein de maisons, de rues pavées de pierres et d'églises du XVII et XVIII siècles. C'est aussi un centre culturel et de loisirs, avec ses musées, théâtres, places, magasins, bars et restaurants.

  • L'ascenseur Lacerda

Le plus grand ascenseur public du pays, avec 72 mètres de hauteur, relie la place Visconde de Cairu dans la ville basse, à la place Sao Tomé de Souza dans la ville haute. Construit en 1872, il offre une vue panoramique magnifique sur la Baie de Tous les Saints et sur les centaines d'embarcations qui y circulent.

  • Mercado Modelo

Situé sur la place Visconde de Cairu, point de passage obligatoire pour se rendre à la ville haute avec l'ascenseur Lacerda.  Construit en 1861 pour abriter la Douane et reconstruit après un incendie en 1984. Il abrite aujourd'hui des centaines d'artisans et de commerçants qui proposent souvenirs, et objets divers, typiques de la région.

  • Le phare de Barra

Une des principale carte-postale de Salvador, le phare de Barra est situé à l'emplacement d'un haut-lieu historique : c'est là que le navigateur Américo Vespucci a débarqué, en 1501, et a officialisé la possession du territoire brésilien au nom de la couronne Portugaise.

  •  Église et Couvent de Sao Francisco

Fondée en 1587, elle fut détruite par les Hollandais et reconstruite au XVIII siècle. Elle présente un intérieur en bois recouvert d'or, de style baroque. On estime qu'une tonne de poussière d'or a été utilisée dans le revêtement de l'autel. Les peintures au plafond se réfèrent à Notre-Dame, tandis que la sacristie est composée de 18 peintures à l'huile en l'honneur de Saint François. Dans le cloître, on peut admirer 37 panneaux d'azulejos représentant des personnages de la mythologie gréco-romaine.

  • Cathédrale et Musée de la Cathédrale

C'est une construction du XVII siècle, avec deux tours et des voûtes en bois, qui abrite le Musée de la Cathédrale. Il y a des pièces en argent et en or, des images de Notre-Dame de Sao Lucas et deux autels originaires de l'église des Jésuites, du XVI siècle.

  •  Basilique do Senhor do Bonfim

"Senhor do Bonfim" est le protecteur des Bahianais, c'est pour cette raison que l'église inaugurée en 1754 est une des plus populaires de la ville. Au plafond il y a des images de naufragés reconnaissants d'avoir survécu. C'est sur les marches de l'église qu'est réalisé le lavage traditionnel de Bonfim, le deuxième jeudi après le jour des rois, le 6 Janvier, un évènement qui réuni près d'un millions de personnes.

  • Les forts et ouvrages militaires

Un des plus important est le "Monte Serrat", siège du musée des Armes, dont la construction a duré 160 ans, entre le XVI et XVIII siècles. On y a une vue panoramique d'où l'on voit la baie de Tous les Saints, la ville basse et l'île d'Itaparica. A découvrir également le Fort de "Santo Alberto" (ou du "lézard", comme on l'appelle communément), qui a joué un rôle important lors de l'invasion hollandaise, et le fort de Santo Antonio da Barra, situé prés du phare de Barra, siège du musée de l'Hydrographie de Bahia.

  •  Fondation Casa de Jorge Amado

Espace culturel dédié à l'œuvre du grand romancier de Bahia. On peut y voir des éditions de livres publiés dans plus de 60 pays, des photos, des affiches et des films basés sur l'œuvre du célèbre auteur. Cette fondation comprend aussi des travaux de l'épouse de Jorge Amado, également écrivain, Zélia Gattai.

  • Musée Abelardo Rodrigues

Situé au Solar de Ferrao, ce musée est un édifice du XVII siècle qui abrite l'une des plus importantes collections d'art sacré du Brésil, avec plus de 800 tableaux, des images, des crucifix et des autels parmi d'autres pièces.

  •  Église de Nossa Senhora da Conceição da Praia

Cette église a une histoire pittoresque : elle est venue démantelé du Portugal pour être montée au Brésil, processus qui s'est achevé en 1765. Avec sa façade en marbre sculpté, elle abrite des images religieuses intéressantes et des peintures au plafond de José Joaquim da Rocha.

  •  Église de Nossa Senhora do Rosario dos Pretos

Datant de la fin du XVIII siècle, elle possède deux tours et des façades sculptées avec des détails magnifiques. A l'intérieur, on peut admirer les panneaux d'azulejos. Les messes célébrées maintiennent la tradition des chants et des sons des tambours afro.

  • Musée d'Art Sacré

Situé dans un ancien couvent de la congrégation des carmélites, ce musée abrite une grande collection de style baroque.

  • Solar do Unhao

Construit au XVIIe siècle, le Solar do Unhao abrite le musée d'art moderne, avec des œuvres de grands noms des arts visuels au Brésil comme Di Cavalcanti, Cândido Portinari et Tarsila do Amaral. L'ensemble comprend aussi le Parc des Sculptures.

  • Musée d'Art de Bahia

Installé dans un bâtiment connu comme le Palais Victoria (en référence au quartier où il se trouve), et construit dans les années 1920, le musée contient des archives de peintures, de la porcelaine de Chine, des meubles et pièces sacrées du XVIIIe au XIXe siècles. 

  •  La Place Castro Alves

Cette place, qui célèbre le grand poète de Bahia, est l'un des principaux points de réunion de la ville et le cœur du Carnaval de Salvador.

  • Parc de Dique do Tororo 

Le parc est situé sur l'Avenue Vasco da Gama, il possède un étang entouré d'une piste de jogging, une scène flottante avec tribunes pour les spectacles, ainsi que des quais de pêche et des restaurants.

  • Parc Métropolitain de Pituaçu 

Situé en bord de mer, c'est le plus grand espace vert de Salvador, avec de la végétation de la "Mata Atlântica". Il a une piste cyclable et abrite le musée d'art Mario Cravo Junior.

  • Parc Métropolitain de Abaeté

Ce parc rassemble des attraits naturels, tels que les dunes de sable et une lagune ( avec des endroits appropriés pour la baignade), mais aussi culturel avec la Maison de la Musique.

  • Les plages 

La capitale Baihanaise a 50 kilomètres de plages.

Activités

  •   Voile et navigation 

Salvador impressionne par sa quantité de marinas et de quais le long de sa rive. Beaucoup de quais sont d'utilités publiques où des goélettes et des chaloupes - embarcations typiques de la région - déchargent des marchandises et des passagers embarquent pour des voyages au Recôncavo (région située autour de la baie de Tous les Saints). Les marinas ont d'excellentes infrastructures et reçoivent de nombreux voiliers du monde entier, principalement d'Europe.

  • Sports 

Surfe, windsurf et surtout la plongée sous-marine sont les sports aquatiques les plus pratiqués à Salvador. Principal port de l'hémisphère sud jusqu'au XVIII siècle, la ville a un grand nombre de bateaux naufragés - certains de ces vestiges sont juste à quelques mètres de la plage, condition idéale pour les débutants, tandis que les plongeurs expérimentés peuvent aller à la rencontre de reste de navires qui se trouvent en eau profonde.

  • Capoeira

Typiquement brésilienne et avant tout Bahianaise, la capoeira est un mélange de danse et de lutte, joué au son de berimbau (instrument de musique à corde), de chants et de battements de mains. Outre les manifestations publiques, il y a plusieurs endroits pour pratiquer cette activité à Salvador, en particulier dans le quartier du Pelourinho.


L'artisanat

Les produits artisanaux à Salvador peuvent être rustique - colliers et bijoux faits en bois, en céramique, en paille, en coquillages et en graines - ou sophistiqué - bijoux réalisés avec des pierres précieuses et semi-précieuses, en or ou en argent. La religion est très présente dans la plupart de ces bijoux. Des amulettes, icônes du syncrétisme religieux à Bahia, prennent la forme d'yeux croisés de bœuf et des rubans do Senhor de Bonfim, le plus célèbre et économique souvenir de la ville. Les instruments de musique typiques - spécialement le "berimbau" et le "atabaque" - sont très recherchés. Tous ces objets sont à vendre au fameux marché "Mercado Modelo" un des centres majeurs de l'artisanat en Amérique latine, et dans les boutiques du Pelourinho.

Fêtes et évènements

  • Carnaval 

Le carnaval de Salvador est un des plus traditionnels et passionnants du pays. En plus d'attirer des milliers de touristes, il compte sur l'enthousiasme et la participation d'une grande partie de la population. Près de 2 millions de personnes réparties sur 25 kilomètres de rues, d'avenues et de places, emballées par le son de voiturettes avec des amplificateurs.

  • Fêtes de Iemanja

Fête qui a lieu le 2 Février sur la plage de Rio Vermelho, c'est la principale manifestation des partisans de l'Umbanda et du Candomblé dans la ville. A la même date les Catholiques honorent Notre-Dame des Navigateurs. 

  • Fête de "Boa Viagem " et du "Bom Jesus dos Navegantes"

Cette fête traditionnelle a lieu depuis le XVIII siècle, elle donne suite aux célébrations du Nouvel An sur la plage de Boa Viagem.

  • Fête de Sao Cosme et Sao Damiao  

Elle est célébrée chaque année le Septembre 27. Des messes dans les différentes églises sont organisées avec la participation des catholiques et des adeptes du Candomblé et Umbanda (forme de spiritisme devenu une véritable religion au Brésil) distribuent des sucreries aux enfants ainsi qu'autres participants.

Aux alentours

  • Itaparica

Ile de 246 kilomètres carrés et 55 mille habitants, située dans la Baie de Tous les Saints, à 14 km de Salvador par la mer, elle possède plus de 40 km de belles plages. Les options de logement sont réduites et les principaux centres urbains - Itaparica, Mar Grande et Cacha Pregos - concentrent toutes les infrastructures touristiques. On y trouve des édifices historiques comme la Matriz de Vera Cruz du XVI siècle, et le fort de Sao Lourenço, construit par les Hollandais en 1711. Les principales activités sont la plongée dans les récifs situés à Mar Grande et les promenades en bateau qui sortent du petit village de pêcheurs de Cacha Pregos, au sud de l'île.

  •  Cachoeira

Ville très prospère au XIXe siècle dû à la culture de canne à sucre, elle préserve l'important patrimoine historique et culturel, au point d'être déclaré monument national par l'IPHAN et Patrimoine Culturel de l'Humanité par l'UNESCO. L'ensemble architectural possède des édifices du XVI au XIX siècles. Cachoeira est située à 116 kilomètres de Salvador.

  • Sao Félix

Sao Félix est rattaché à Cachoeira par le pont D.Pedro II. Comme sa voisine, cette ville a un certain nombre de bâtiments historiques tels que les églises de Deus Menino et Sao Felix, le "Mercado Municipal", le Chalet de Guinle ou encore le phare de Pedra da Baleia.

 


 
 
Brésil Aventure - Intérieur de l'Eglise Sao Francisco Salvador Bahia
Brésil Aventure - Cloitre du couvent Sao Francisco Salvador Bahia
Brésil Aventure - Salvador Bahia Terrasse de la Pousada Pousada do Pilar
 
 
 

 
abonnement
newsletter
N° VERT : 0800 95 BUGY (2849). Depuis l'étranger : +33 1 4770 0510 recommander
à un ami
 
logo bresil aventureBrésil Aventure - 2, rue Corneille - 13001 MARSEILLE - Immatriculation Atout France : IM075100088
Amazonia Zoe : maillots de bain brésiliens
©2002-2006 BRESIL AVENTURE. Conception et réalisation : JEAN-MICHEL BLONDEAU. Hébergement : ABAXE-COULMANN. Tous droits réservés pour tous les pays.